Audit énergétique Charente
Un dispositif expérimental pour la rénovation des petites copropriétés

Publié le 23 Février 2024

Présenté en détail par l’Anil sur son site, l’Anah expérimente un dispositif d’aide spécifique à destination des petites copropriétés de moins de 20 lots. Il s’agit de MPR Petite Copro qui concerne les copropriétés en France métropolitaine dans les zones d’OPAH-RU, OPAH-CD ou POPAC. Les détails sur les zones spécifiques seront communiqués dans une instruction future du directeur général.

MPR Petite Copro concerne exclusivement les copropriétés de 20 lots ou moins, immatriculées au registre national des copropriétés, et dont les immeubles sont principalement à usage d’habitation et achevés depuis au moins 15 ans. De plus, le syndicat doit engager une maîtrise d’œuvre professionnelle, une assistance à maîtrise d’ouvrage, et des entreprises RGE pour les travaux. Il doit fournir un audit ou un DTG justifiant l’impossibilité d’atteindre un gain de performance énergétique de 35 %, avec des scénarios de rénovation énergétique pour les parties communes et privatives, ainsi que des évaluations des gains énergétiques associés. De plus, les émissions annuelles de GES après travaux doivent être inférieures ou égales à celles avant les travaux. L’audit doit être effectué par un professionnel qualifié par l’OPQIBI ou disposant d’autres qualifications spécifiées par instruction du directeur général, ou ayant des références dans l’audit énergétique des bâtiments d’habitation collective.

Le site présente également une longue liste exhaustive des travaux pris en charge par le dispositif, tels que le gros œuvre, les systèmes de chauffage ou de production d’ECS, l’isolation, l’étanchéité, les menuiseries…

Le montant de l’aide varie en fonction des besoins spécifiques de chaque copropriété et des types de travaux nécessaires. Sous conditions, des primes ou des primes ou des avantages supplémentaires peuvent être octroyés. Dans tous les cas, la demande de subvention doit concerner des travaux d’un montant minimum de 1 000 € HT, quelle que soit leur nature.

La participation au programme MPR Petite copro est soumise à la condition que la copropriété soit accompagnée par un opérateur fournissant des services d’assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO).

Une bonne nouvelle pour les petites copropriétés qui pourront ainsi programmer des travaux de rénovation, tout en limitant leur reste à charge.

« Retour aux actualités